lundi 6 novembre 2017

La fourmi rouge

Emilie Chazerand
Synopsis :
Vania Strudel a 15 ans et:
- un père taxidermiste qui l'emmène au collège à bord de sa "ouafture"
- Une ennemie jurée, qui est aussi la fille la plus populaire du lycée
- Un œil qui part en vrille, et une vie qui prend à peu près la même direction
Bref, son existence est une succession de vacheries.
Mais un soir, elle reçoit un mail anonyme qui lui explique qu'elle n'est pas une banale "fourmi noire" sans ambition.
Elle serait plutôt du genre "fourmi rouge"
Coûte : 15, 50 €
254 pages
En grand format
Sarbacane - Exprim'
Sorti en 2017.

Un grand merci à Lucie et aux éditions Sarbacane pour ce service de presse !
Ma critique :  ce roman... Wah. Comment ça, c'est pas très constructif comme chronique ? Je vais essayer de mieux expliquer, alors. La fourmi rouge, on m'avait prévenu que ça allait être un roman bourré d'humour jusqu'à m'en taper la honte dans le train à cause de ma façon de pouffer. Et je confirme que ça a été le cas. 

  Je ne m'attendais pour autant pas à être autant touchée par Vania. Mais dès les premières lignes, cette héroïne a déboulé avec son humour un brin cynique et a réussi à me changer les idées pendant toute la durée de l'histoire et même bien après. Pourtant d'un point de vue neutre cette histoire n'est pas si joyeuse que ça : Vania a la poisse comme vous avez rarement pu voir dans votre vie quelqu'un avoir la poisse. Seulement, elle mène son histoire avec tant d'autodérision et d'humour subtile à propos de ceux qui l'entourent qu'on ne peut que relativiser avec elle ce qui lui arrive. 

  J'ai donc été pas seulement impressionnée par la maîtrise de son moral, qui repart au quart-de-tour après chaque défaite, j'ai aussi été charmée par son humour et sa manière de voir le monde. Avec Vania, tout semblait plus facile et ça m'a moi-même permis d'avoir le même regard sur mon quotidien. Le mail de la vérité et l'histoire d'amour ont bien aidé à pimenter l'intrigue mais je dois dire avoir été légèrement déçue par l'absence à certains moments dudit mail de la vérité alors qu'il est censé être le fil conducteur de l'histoire. 

  En ce qui concerne les personnages, tout ce que je pourrai dire à leur propos semblera vide de sens. D'une part parce que dans les romans Exprim' les personnages sont toujours extrêmement bien construits et donc je le souligne à chaque fois dans ma chronique et d'autre part parce que je me suis sentie tellement proche d'eux que je n'arriverais pas à l'exprimer comme il se doit. Vania, en dépit de son ptosis qui semble faire fuir tout le monde, est un personnage extrêmement attachant. J'ai eu l'impression de la comprendre alors même qu'en tant que narratrice elle nous cachait certains aspects de sa vie délibérément. Et puis j'attendais un peu plus de révélations sur la fin avec un certain personnage ! Tous les autres personnages étaient aussi attachants par leur force, la façon qu'ils ont de s'assumer. Rassurez-vous je ne parle pas de Charlotte poufiasse mais bien de ce père taxidermiste (n'est-ce pas qu'il est cool ce père ?).

  Enfin, comment ne pas mentionner la plume de l'auteure. C'était la première fois que je faisais l'expérience de la plume d'Emilie Chazerand et j'en ai été tellement ravie ! On voit de manière très évidente la personnalité de l'auteure à travers celle de Vania et ça donne envie de découvrir d'autres de ses romans. Je pense pouvoir dire, plus j'y pense, que la fourmi rouge va se transformer au fil du temps en coup de cœur et qu'il s'agit d'une de mes meilleures découvertes de l'année 2017.

  Le message de la fourmi rouge est tout simplement à garder précieusement pour les jours sombres, quand notre confiance en nous pourrait être écrasée d'un coup de talon par la première brute venue. La fourmi rouge, à travers Vania, c'est du rire toutes les deux minutes (ou toutes les trente secondes si on est comme moi) mais c'est aussi un réservoir d'énergie. Qu'attendez-vous pour découvrir la fourmi rouge qui sommeille en vous ?


Très bon livre... 4/5 ~

Et une citation pour clore le tout :
"C'est tellement génial de partager son cerveau détraqué avec quelqu'un, d'être à deux sur les mêmes pensées folles plutôt que seul face à sa raison."

5 commentaires:

  1. Wah. C'est vrai que ça peut bien résumer ce livre ^^

    RépondreSupprimer
  2. Tu me donnes envie avec cette chronique

    RépondreSupprimer
  3. Je suis contente que tu aies autant aimé ! Et je suis tout à fait d'accord avec toi :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai entendu vraiment beaucoup de bien de ce livre, j'espère tomber dessus à l'occasion !

    RépondreSupprimer
  5. Entièrement d'accord avec toi ! J'ai adoré cet ouvrage !! :D

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...