samedi 11 novembre 2017

Tripeace tome 1 à 11

Maru Tomoyuki
Synopsis :
Nana, jeune garçon atteint d’amnésie aigüe, a oublié jusqu’à son véritable nom. Après avoir assisté impuissant à la mort injuste de trois enfants au cours d’un de ses voyages, il se jure d’éradiquer toute guerre de la surface de la terre.

Il rejoint alors Tripeace, un petit groupe d’activistes dont les membres utilisent toutes sortes d’armes et ne reculent devant rien, pas même la violence, pour pacifier le monde. Mais très vite, le tout nouveau matricule 102 078 de Tripeace se retrouve face à un dilemme : peut-on protéger la paix à n’importe quel prix ?
Coûte : 6, 60 €
208 pages
En poche
Ki-oon
Sorti en 2010.

Ma critique : ce manga m'avait été conseillé par une amie il y a plusieurs années. Je n'étais pas trop convaincue en voyant la couverture et pas plus en lisant le premier tome. Mais, une fois n'est pas coutume, j'ai décidé cette année de reprendre la série depuis zéro, à la fois pour lui donner une nouvelle chance et pour finir la saga.

  Objectif accompli pour la fin de la saga, mais pas tout-à-fait accompli niveau satisfaction. Ma relecture du tome 1 et de la suite a été bien meilleure que ma première lecture, néanmoins il y a pas mal de choses à propos de ce manga sur lesquelles je trouve à redire. Premièrement, l'accomplissement des dessins reste assez limité et l'humour peu mature. Certaines blagues font sourire, mais rien d'innovant avec cette série qui se contente de dialogues qui fonctionnent certes, mais basiques. J'ai par contre bien aimé l'idée du travestissement de Nana, une constante qui apporte une bonne énergie à l'histoire.

  Ce manga avait pourtant un bon potentiel de départ avec son sujet : arrêter la guerre. C'est le genre d'idée qu'on a en tête quand, enfant, on commence à se rendre compte des injustices qui peuplent notre monde. J'ai donc trouvé très intéressant que le mangaka se propose à une réflexion sur le thème de la guerre et du prix de la paix. Si les dialogues et les histoires m'ont apporté quelques réponses, malheureusement j'ai trouvé que l'intrigue n'allait pas jusqu'au bout et que, surtout, la fin était brouillon, avec un retournement de situation bancal. J'ai donc une grosse déception pour la fin alors que le milieu de la série était quasi passionnant.

  Tripeace est un manga qui pour moi ne casse pas trois pattes à un canard, qui se laisse lire de manière agréable mais qui ne va pas au bout de ses idées pourtant prometteuses, réutilisant les codes du manga de manière mimétique sans que le mangaka, Maru Tomoyuki, n'y apporte sa propre touche.


~ Livre sympa mais sans plus... 2/5 ~  à  Bon livre... 3/5 ~

2 commentaires:

  1. C'est dommage que tu sois un peu mitigée pour certains tomes... En tout cas, je ne pense pas me tourner vers ce manga.

    RépondreSupprimer
  2. Oh je ne connaissais pas cette saga ! Je ne sais pas encore si je me laisserais tenter, on verra :) En tout cas merci pour la découverte ^^

    RépondreSupprimer

Merci pour votre commentaire ♥

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...